De Trun à Carrouges par Argentan …

image_pdfimage_print

Après un longue et difficile gestation, les sections de ligne entre Argentan et Trun d’une part, et entre Argentan et La Lacelle sont déclarées d’utilité publique et concédées à M. Laval.

Ce dernier crée la Société des Tramways de l’Orne.

Incapable de finir la construction du réseau, il cède la concession à M. Fouché (Groupe Carel et Fouché). Il finit les différentes sections de lignes, exceptée celle de Carrouges à La Lacelle.

Dès 1911, la Compagnie des Voies Ferrées Economiques de l’Orne (VFEO) se substitue à M. Fouché. Elle exploite Trun-Carrouges mais aussi Mortagne-La Loupe.

En 1934, le département rachète le réseau et confie l’exploitation à la Société Centrale de Chemin de Fer et d’Entreprises (SCF) au 01/01/1935.

Des autobus remplacent progressivement les trains à vapeur et les autorails. Les ligns ferment, sauf la section Rânes-Argentan (1936). Le déclassement intervient en 1941 ainsi que le début de la dépose.

Du rail Vignole de 20 kg/m équipe la voie métrique Trun-Argentan-Carrouges. La ligne est principalement posée en accotement de routes, sauf entre Vieux-Pont et Rânes. Les rayons des courbes peuvent descendre jusqu’à 30 m (dans Argentan), mais sont généralement supérieurs à 80 m.

La ligne est longue de 44.329 km et desert les gares ou arrêts suivents:

  • Trun
Trun - VFEO
Trun – VFEO
  • Villedieu les Bailleul
  • Bailleul
  • Sévigny
  • Argentan-Etat
  • Argentan-Local
Argentan Local - VFEO
Argentan Local – VFEO
  • Fleuré
  • Boucé
Boucé - VFEO
Boucé – VFEO
  • Vieux-Pont
Vieux-Pont - VFEO
Vieux-Pont – VFEO
  • Rânes
  • Carrouges
Carrouges - VFEO
Carrouges – VFEO

Le matériel roulant, commun au deux réseaux exploités par les VFEO, et réparti de façon quasi égale, se compose de:

  • Locomotives à vapeur de type 030 T de 17 T, conception Piguet, numérotées de 1 à 8
030 T type Piguet - Coll M. Harouy
030 T type Piguet – Coll M. Harouy
  • 24 voitures voyageurs, 2 essieux, de 34 places
  • 6 fourgons à bagages, à essieux
  • 5 automotrices De Dion-Bouton de type JA, JM1 et JM2
  • 79 wagons de marchandises à 2essieux.

Le dernier train circule le 6 août 1938.

Curabitur facilisis Lorem id consectetur ut id, sit