Endless Boogie…

image_pdfimage_print

Que dire de ce groupe discret, originaire de New-York. Il tire son nom d’un album de John Lee Hooker. Un hasard ? que nenni.

Paul “Top Dollar” Major (guitare et chant), Jesper “The Governor” Eklow (guitare), Marc Razo (basse) et Harry Druzd (batterie) viennent de la scène underground new-yorkaise. Quand ils faut les classer, on nous dit qu’ils jouent du blues-rock/heavy. Mais d’autres disent, à juste titre, qu’ils ont un son qui mélange le blues, le rock psyché, le southern rock et le stoner.

Les Endless Boogie nous débitent de longs morceaux, assez hypnotiques, aux riffs psychédéliques, un boogie gras et lancinant. Ajoutons à cela la voix inquiétante et parfois incompréhensible de Paul Major.

Tel ce morceau de l’album Long Island: The Savagist

… ou le très remuant General Admission.

En 2017, le groupe sort Vibe Killer. un peu en dessous de Long Island (mais ce n’est que mon humble avis). Les morceaux y sont un peu plus court et je ne retrouve pas ce qui fait la force du précédent.

Il y a quand même Jefferson County (tiens, le plus long comme par hasard…)

… et le titre de l’album: Vibe Killer

La discographie du groupe est cependant plus complète.

  • 2005 – Vol I,II (Live)
  • 2008 – Focus Level (studio)
  • 2010 – Full House Head (studio)
  • 2013 – Long Island (studio)
  • 2015 – Tout S’Arrange Mal (avec une version de The Savagist de 27’33)
  • 2015 – Live at WFMU (live)
  • 2016 – Nothing for de Water (live)
  • 2017 – Vibe Killer (studio)
  • 2019 – No Favors (Compil)
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

in mattis adipiscing elit. Sed efficitur. leo