Chailloué, sa carrière…

image_pdfimage_print

Le trafic fret sur l’ancienne région Basse-Normandie se limite à 2 activités: les produits de carrières et les déchets nucléaires.

Pour les produits de carrières, Chailloué est, avec Vignats, le principal pourvoyeur de trafic.

C’est aussi grâce au chemin de fer que cette carrière s’est développée. Le besoin en ballast, l’un des meilleurs, lui assure une activité importante.

Embranchée sur l’ancien raccordement des lignes le Mans-Mézidon et Paris-Granville, au lieu-dit L’Oraille, elle a une capacité d’expédition de 4 trains/jours, même si ce chiffre est rarement atteint.

Bifur de l'Oraille
Bifur de l’Oraille

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dapibus Donec mattis accumsan id tempus