Mes vinyles à moi

image_pdfimage_print

En cette période de confinement, je me suis plongé dans des cartons et j’ai retrouvé quelques vinyles 33T et 45 T. Pas tous retrouvé par ailleurs !

Et les souvenirs remontent à la surface. Un peu plus d’une décennie (1971-1983) où le hard-rock, le heavy-métal côtoient le rock français ou le punk rock et d’autres étrangetés dans cette discothèque.

Il y avaient quand même quelques constantes avec plusieurs disques de Motorhead, …

Aces Of Spades - Motorhead

… ZZ Top,…

ou Status Quo.

Quelques imports japonais (Kiss, Girlschool,…), des anomalies 🙂 comme un disque de MAGMA, des Sparks ou King Crimson…

Un peu d’histoire perso

Mon premier disque acheté ?

Un 45 T d’Elvis Presley. Je venais d’avoir un électrophone, j’avais entendu un peu de rock, on parlais du King. Mais voilà, déception, c’est plutôt le crooner que j’entendais sur ce disque.

Le premier 33 T fut l’album des Pink Floyd: Atom Heart Of Mother. Par le biais de David Gilmour, je découvrais que la guitare électrique était l’instrument de base du rock 🙂

Atom Heart Of Mother - Pink Floyd

Par contre mon plus ancien disque est le 100 Ton Chicken de Chicken Shack (1969), acheté d’occasion avec le A Nos Is As Good As a Wink des Faces (1971) et le KÖHNTARKÖSZ de Magma (1974). Et pourquoi Magma ? Je n’ai plus la réponse aujourd’hui 🙂

Mon dernier vinyle acheté ?

Orgasmatron de Motorhead en 1987. Attiré par la pochette, et parce que c’était la bande à Lemmy.

Ma pochette de disque préférée ?

Orgasmatron de Motorhead par Joe Petagno, qui avait aussi fait Overkill. J’avais aussi beaucoup aimé celle de Physical Graffiti de Led Zeppelin.

Ai-je regretté un achat ?

Oh que oui, en 1975. Un nouveau Deep Purple vient de sortir: Come Taste the Band. Après l’écoute de In Rock, Machine Head et du double live Made In Japan, j’espérais beaucoup de cet album. Mais Ritchie Blackmore est parti, remplacé par Tommy Bolin. Ce n’est plus le même Deep Purple et c’est pour moi la plus grosse déception à cette époque.

Et le rock français ?

Il y a quelques 33 T: Little Bob Story, Téléphone, Bijou, Ganafoul, Warning, Speed Queen, Thiéfaine, Stocks…

Et des 45 T ?

J’en ai retrouvé une petite quinzaine, mais il doit en traîner dans des cartons 🙂 dont le Presley, le premier acheté.

Du classique (Run With The Pack de Bad Company), du français (Shakin’ With Linda des Dogs), du surprenant (Too Much des Silex Pistols, oui vous avez bien lu Silex Pistols 🙂 )

Et aujourd’hui

Mon dernier disque (CD) acheté ?

Funambule de Paul Personne. Avec le regret d’être passé à côté de sa carrière. Mais je vais me rattraper.

Mon disque du mois?

Bin, sortie depuis quelques mois, c’est Mississippi Blend de Ghalia. Découverte grâce à l’émission Sweet Home Chicago sur Radio 666, j’aime beaucoup cette artiste et son album.

Ce que j’écoute le plus aujourd’hui ?

Une playlist des albums complets des Witch Doctors, et des albums solos de Jean-Christophe Pagnucco et de Laurent Choubrac.

Plus généralement du blues-rock, du rock’n’roll, mais aussi des groupes plus ou moins connu de la fin des années 60 et début des années 70, au gré de mes découvertes sur le net.

Vinyles, CD ou MP3 ?

Pour le plaisir de retrouver le son des années 60/70, le vinyle. Mais pour ça, faut que je remonte mon installation (Platine, ampli et enceintes)

Pour le côté pratique, le MP3 s’emporte partout même si la qualité du son est moindre. Mais ça dépend aussi beaucoup des lecteurs.

Le CD est le meilleur support , même s’il manque la chaleur du vinyle (c’est peut-être de la nostalgie pour ce dernier)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

velit, vulputate, non neque. risus Aenean