Les péripéties du métier

image_pdfimage_print

Emmanuel est (ou était maintenant que la retraite est là) de ceux qui font des propositions pour améliorer le quotidien des agents, ces petits détails qui font tout. Avec parfois la fierté d’être entendu et la satisfaction d’avoir contribuer à ces avancées. Et d’avoir quelquefois aussi des regrets de n’avoir pas trouver d’échos.

Durant toute cette période, Emmanuel est confronté à des situations plus ou moins dramatiques. Ou plus ou moins cocasses ou plus ou moins palpitantes.

Les rencontres, les coups de cœur ou les coups de gueule n’ont pas manqué. Il y a cependant une petite anecdote que nous avons partagé et que tu n’as pas mentionné :).

Un dimanche matin, tu m’envoies un message. Tu es sur une UM d’X 72500 à destination de Granville. Et tu me demandes de me poster au bord des voies. En effet, la décoration du deuxième engin doit m’interpeller. Je lui indique l’endroit de mon spot, il est dans la cabine arrière de l’automoteur. Et effectivement, à l’heure, passe devant moi cet étrange ensemble…

UM X 72500 - Argentan - 10/09/2006
UM X 72500 – Argentan – 10/09/2006

Et tu me donnes l’explication. De ce que je me souviennes, des tagueurs (un fléau pour le matériel ferroviaire) ont commencé leur œuvre sur l’X 72655 avant d’être interrompus dans leur travail. Ils n’ont eu que le temps de passer la couche d’apprêt. Comme la tension sur le parc est telle qu’il faut quand même utiliser cet X 72655 dans la compo. Je n’imagine pas le coût du nettoyage de la rame.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *