Raoul DAUTRY,

image_pdfimage_print

Pas seulement un homme du rail …

Dans le petit cimetière de Lourmarin, dans le Lubéron, pas très loin d’Albert Camus et d’Henri Bosco, Raoul Dautry y repose depuis août 1951.

Il est né à Montluçon le 16 septembre 1880. Et entre à Polytechnique en 1900, aux chemins de fer du Nord en 1903. Raoul Dautry devient Directeur Général des chemins de fer de l’Etat en 1928, jusqu’en 1937. Il y marque de son empreinte son passage. Surtout quand on sait que la durée moyenne à la tête du réseau de ses prédécesseurs ne dépasse pas 30 mois.

Son parcours

Ministre de l’armement de septembre 1939 à juin 1940, il est de nouveau ministre, de la Reconstruction et de l’Urbanisme de novembre 1944 à janvier 1946. Il devient ensuite administrateur général délégué du Gouvernement au CEA. Entre autres fonctions, Raoul Dautry est membre de l’Académie des sciences Morales et Politiques. Il préside le Conseil National Français du Mouvement Européen. Ainsi que la Fondation Nationale de la Cité Universitaire. Il est Grand Officier de la Légion d’Honneur.

Raoul Dautry se consacre, toute sa carrière, au service de la chose publique: aviation, navigation maritime, armement, reconstruction, œuvres universitaires, armement, reconstruction et énergie atomique.

Le Chemin de Fer avant tout

Son activité principale reste le chemin de fer. En particulier dans le rôle qu’il joue à la reconstruction du réseau du Nord après le premier conflit mondial. Ou lorsqu’il modernise le réseau de l’Etat.

Cité de Tergnier
Cité de Tergnier

Raoul Dautry n’hésite pas à collaborer avec des personnes extérieures au chemin de fer. Il prend ses décisions, dont il est responsable, seul et en toute liberté, ne subissant l’influence de personne.

Dans les réunions internationales auxquelles il prend part, il défend avec passion la grandeur de la France. Mais il se montre souvent inquiet, voir découragé par certains signes d’indifférence, d’abandon ou de faiblesse dans la conduite des affaires publiques par certains politiques des années 1930/1940.

Nous allons suivre l’évolution de sa vie sous trois chapitres:

  • Le premier, de sa naissance à son arrivée comme Directeur Général du réseau de l’Etat.
  • Le deuxième, de son rôle à la tête des Chemins de Fer de l’Etat, ses mandats de Ministre jusqu’à sa disparition.
  • Le troisième, quelques compléments sur la méthode Dautry.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum libero elit. in amet, sem,